Applis natives ou HTML5 ? Et si la solution était les applis hybrides

Robert Raiola's image
Robert Raiola le 30 Mars, 2012

Tout comme les voitures ou même certains fruits, App Cloud adopte une approche « hybride » du développement d’application, combinant la puissance des plateformes natives à la flexibilité du développement en HTML5. Appliquée aux applications de contenus multiplateformes, cette approche permet des économies de temps et d’argent, et le résultat peut être stupéfiant.

Pour le comprendre, considérons les points forts de chaque plateforme…

Distribution

Gagnant : le développement natif. Les applications natives sont facilement distribuées via les boutiques d’applications comme l’App Store, Google Play (anciennement Android Market) ou l’Amazon Appstore, tandis que les applications web n’ont pas de canaux de distribution formalisés. Les applications App Cloud étant des applications natives, elles peuvent être distribuées via les boutiques d’applis.

Visibilité sur le terminal

Gagnant : le développement natif. Les applis natives bénéficient d’une forte visibilité sur le terminal – smartphone ou tablette – et sont facilement accessibles et présentes à l’esprit de l’utilisateur. En revanche, les applications web sont reléguées au sein des navigateurs mobiles, hors de vue de l’utilisateur. Les applications App Cloud bénéficient donc d’une place de choix sur les Smartphones et les tablettes.

Accès aux fonctions du terminal

Gagnant : le développement natif. Les applications web n’ont pas accès à certaines fonctions du terminal, comme l’appareil photo ou le répertoire (pour des raisons évidentes de sécurité). Ces restrictions rendent difficile voire impossible le développement de fonctionnalités comme le partage de photos et le stockage hors ligne. App Cloud fournit une simple API JavaScript permettant d’accéder à une multitude de fonctions du terminal.

Monétisation

Gagnant : le développement natif. Les applis natives sont plus simples à vendre, puisque les développeurs n’ont pas à bâtir leur propre système de facturation et les utilisateurs à re-saisir leurs informations de paiement. L’achat est transparent. D’ici quelques années, les revenus des ventes au sein des applis dépasseront celui des applis payantes, mais les bénéfices pour les développeurs et les utilisateurs resteront les mêmes.

Facilité de développement

Gagnant : le développement HTML5. L’HTML5 gagne sur deux fronts. Tout d’abord, pour la plupart des tâches liées au contenu il est plus simple de formater le contenu en utilisant HTML5 et CSS plutôt que de recourir aux bibliothèques natives iOS ou Android. Face à la création complexe d’une vue tabulaire dans iOS, la simplicité de création d’une liste dans HTML… n’est tout simplement pas comparable. Ensuite, le développement dans App Cloud ne requiert aucune étape de compilation ni d’outil complexe, comme XCode ou les Android Developer Tools. App Cloud compile les applications dans le cloud.

Rapidité de développement

Gagnant : le développement HTML5. Le monde du contenu est profondément influencé par les développeurs web. Or le modèle de développement web met l’accent sur l’itération rapide. App Cloud s’adapte à cette culture en permettant aux développeurs de réaliser la majeure partie de leur travail au sein d’un navigateur web et des outils associés, comme Chrome et les Chrome Developer Tools. De plus, ils peuvent utiliser l’application App Cloud Workshop pour tester et expérimenter leur travail en temps réel. Code, refresh, repeat.

Portée du marché

Gagnant : le développement HTML5. Le fonctionnement en « prés carrés » des plateformes natives peut finir par rendre extrêmement coûteux l’élargissement de l’audience d’une appli à un maximum de plateformes. Les technologies web, en revanche, n’ont pas de frontières. Avec App Cloud, les développeurs sont en mesure de créer des applications natives pour de multiples plateformes (et autant de boutiques) via un code base unique en HTML, CSS et JavaScript – doublant ou triplant ainsi leur audience.

Réutilisation

Gagnant : le développement HTML5. HTML, CSS et JavaScript sont complètement réutilisables d’une plateforme à une autre, ce qui permet aux développeurs de conserver leurs habitudes et savoir-faire lors du développement dans applications hybrides. A vrai dire, ils peuvent même utiliser des bibliothèques connues et des frameworks comme jQuery, tandis que le code qu’ils ont créé dans App Cloud peut être réutilisé pour créer des sites optimisés pour mobiles et des sites web tactiles.

Extensibilité

Gagnant : le développement HTML5. La nature dynamique de HTML et de JavaScript permet de très simplement mixer, déplacer et modifier les contenus à la volée. App Cloud tire parti de cet avantage. D’abord en proposant aux développeurs de créer de multiples applis App Cloud à partir d’un seul modèle (template). Puis en offrant aux équipes en charge du contenu la possibilité de mettre à jour les données et la configuration d’applications déjà publiées, de façon dynamique, grâce à l’App Cloud Studio.

Le meilleur des deux mondes

Si vous hésitez entre développement natif ou web, sachez qu’une approche hybride vous offre le meilleur de ces deux mondes. En combinant les avantages du développement natif (distribution, visibilité sur le terminal, accès aux fonctions du terminal et monétisation) avec les atouts du développement web (facilité de développement, portée du marché, réutilisation et extensibilité), vous parviendrez à réduire les coûts de vos développement, à accélérer la mise sur le marché de vos applications et à construire des fondations solides qui vous permettront d’adopter de nouvelles plateformes et terminaux à l’avenir.

Tout comme une voiture hybride conjugue la puissance d’un moteur à essence à la consommation économe d’un moteur électrique, App Cloud combine la puissance des plateformes natives à la sobriété du web : des standards ouverts, une adoption par le plus grand nombre et de faibles barrières à l’entrée. Pour les applications de contenus, c’est l’association gagnante.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ reste anonyme et ne sera pas affiché à autrui.
0

Remarques